Le moustique tigre est implanté en Haute-Garonne : adoptez les bons gestes !
Actuellement
Informations et conseils à suivre
Mieux connaître le moustique tigre

Les origines
L’Aedes Albopictus ou moustique tigre est une espèce invasive, originaire d’Asie, qui se déplace et s’est implantée à travers le monde en empruntant les moyens de transport (bateaux, avions, voitures, trains). En France, il a trouvé dans les villes les conditions climatiques favorables à son installation durable. Sa présence est établie sur les communes de Toulouse Métropole depuis 2014.

Les particularités
Bien plus petit qu’une pièce d’un centime, le moustique-tigre, noir rayé de blanc sur tout le corps, dispose d’une ligne blanche longitudinale sur la tête qui se poursuit sur le thorax. Il pique particulièrement de jour, plutôt au lever et au coucher du soleil avec un pic, l’été, aux alentours de 17h à 22h. S’il est plus actif de mai à octobre, il ne disparaît jamais complètement. Dans la journée, il a tendance à s’abriter de la forte chaleur dans les buissons et taillis (d’où l’importance de les tailler régulièrement). Il craint également le vent et le froid, fuyant ainsi les intérieurs ventilés et climatisés. Ses piqûres sont souvent douloureuses et peuvent transmettre des maladies (chikungunya, dengue, zika).

Le cycle de vie
Le moustique tigre reste sur le site où il a été pondu et ne sééloigne pas au-delà d’une centaine de mètres (mauvaise aptitude au vol). Autant dire que le moustique tigre qui vous pique est né chez vous ou dans votre proche voisinage !

Comment agir dans notre quotidien pour nous protéger ?

Aucun vaccin n'existe contre les maladies transmises par ce moustique. Pour limiter les risques d’infection, il est important de :

> Se protéger contre les piqûres de moustiques : utilisation de moustiquaires, port de vêtements longs, utilisation de répulsifs et de produits insecticides.
éviter la prolifération en éliminant régulièrement tous les lieux de reproduction des moustiques qui se trouvent à l’extérieur et à l’intérieur des maisons : soucoupes sous les pots de fleur, réservoirs d’eau…
> Se protéger c’est d’abord éliminer les gîtes larvaires du moustique. Pour éliminer les moustiques il ne faut pas leur offrir de lieux de vie, ni de lieux de reproduction.

Pour éliminer les larves de moustiques, il faut :

> Éliminer les endroits où l’eau peut stagner : petits détritus, encombrants, pneus usagés (vous pouvez les remplir de terre si vous ne voulez pas les jeter), déchets verts.
> Changer l’eau des plantes et des fleurs une fois par semaine, ou si possible supprimer les soucoupes des pots de fleur, remplacer l’eau des vases par du sable humide.
> Vérifier le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées et nettoyer régulièrement gouttières, regards, caniveaux et drainages.
> Couvrir les réservoirs d’eau avec un voile moustiquaire ou un simple tissu : bidons d’eau, citernes, bassins.
> Couvrir les piscines hors d’usage et évacuer l’eau des bâches ou traiter l’eau : eau de Javel, galet de chlore.

Pour limiter les lieux de repos des moustiques adultes, il faut :

> Débroussailler et tailler les herbes hautes et les haies, élaguer les arbres, ramasser les fruits tombés et les débris végétaux, réduire les sources d’humidité (limiter l’arrosage), entretenir votre jardin.

Les agents de la ville agissent sur le domaine public mais vous seul pouvez faire ces gestes chez vous et ainsi participer à la lutte contre ce moustique.

Pour aller plus loin, parcourez les dépliants de l'Agence Régionale de Santé et de Toulouse Métropole téléchargeables ci-dessous.

Pour aller plus loin :

Partagez cette actualité

Horaires d'ouverture

Du 15 juillet au 25 août
Du lundi au vendredi

De 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h

Coordonnées

Hôtel de ville

5, place de l'église

31270 Cugnaux

Téléphone : 05 62 20 76 20

Nous contacter

Cugnaux est membre de

logo_toulouse_metropole

Cugnaux est jumelée avec Cavarzère (Italie)

logo-cavarzere-transparence

Copyright 2018 © Mairie de Cugnaux

<